« Nous aurons tous rempli notre mission lorsque nos concitoyens musulmans finiront par recouvrer une dignité et une fierté »

Entretien de Ghaleb Bencheikh pour Oumma, 16 janvier 2019.

Au cours de ce premier entretien accordé à Oumma, depuis son élection à la présidence de la Fondation de l’Islam de France (FIF) en décembre dernier, Ghaleb Bencheikh a tenu en préambule à saluer l’action de Jean-Pierre Chevènement, dont il vient de reprendre le flambeau.

Figure connue de la radio et du petit écran, l’animateur et producteur de « Questions d’islam » sur France Culture et de l’émission « Islam » sur France 2 esquisse un tour d’horizon des enjeux cruciaux que constituent, pour l’instance laïque qu’il préside, l’éducation, la connaissance, la formation et la culture, sans oublier les débats académiques, nourris et constructifs, entre intellectuels musulmans et non musulmans.

Réhabiliter l’image de l’islam, désamorcer les polémiques passionnelles et déconstruire les thèses extrémistes font partie des objectifs prioritaires que se fixe Ghaleb Bencheikh, dont le père Abbas Bencheikh Hocine occupa les fonctions de recteur de la Grande Mosquée de Paris, entre 1982 et 1986.