“Les DU ? De véritables microcosmes de la société française”, Bernard Legras, directeur du DU de Paris 1 – Sorbonne

La Fondation de l’Islam de France compte aujourd’hui plus de 100 boursiers : imams, aumôniers militaires, hospitaliers et pénitentiaires, cadres associatifs cultuels salariés ou bénévoles.

Professeur des universités en histoire grecque, Bernard Legras est directeur du DU « Connaissance de la laïcité » de l’Université Paris 1 – Sorbonne. 

 

« Nous voyons très positivement l’octroi de bourses par la Fondation de l’Islam de France : ce DU, à travers la diversité des âges, des sexes, des origines religieuses ou non, est un véritable microcosme de la société française. Se retrouvent des personnes qui se découvrent».

 

« Nous avons des étudiants chrétiens, juifs, musulmans, d’autres franchement athées ou agnostiques. Certains sont des cadres religieux, d’autres des agents publics et privés qui n’ont pas de liens institutionnels avec les grandes religions mais qui viennent pour découvrir la laïcité».

« Nous avons créé ce diplôme en 2015 avec beaucoup de volontarisme. L’expérience est totalement positive, raison pour laquelle nous la reconduisons chaque année».

« Ce sont des cours extrêmement vivants, où le professeur délivre évidemment un savoir, mais où chacun peut aussi s’exprimer. Cette liberté d’expression, consubstantielle de la notion de laïcité, se poursuit même à l’heure du déjeuner puisque les étudiants se retrouvent pour déjeuner ensemble».