UPD 16 – La place de l’Islam dans le récit national

UPD16-8juin21

UNIVERSITÉ POPULAIRE DIGITALE – 16e ÉDITION

La place de l’Islam dans le récit national

Mardi 8 juin 2021 à 19h

Avec Didier LESCHI, directeur de l’OFII, Houari BOUISSA, professeur d’Histoire et Ghaleb BENCHEIKH, président de la FIF

 

RÉSUMÉ

La Nation française entretient un rapport passionnel avec la chose islamique oscillant entre fascination et révulsion. Difficile d’aborder ce sujet avec froideur d’esprit. Seule l’Histoire nous permet une hauteur de vues et de replacer ce sujet dans le temps long.
Nous avons tous souvenir à l’école du récit historique relaté par l’instituteur glorifiant la bataille de Charles Martel en 732 à Poitiers ou la récitation des vers de la chanson de Roland. Ces faits culturels sont entrés dans la mémoire nationale ; mais en dehors des historiens et des intellectuels experts, qui a réellement connaissance de la part d’Islam dans notre récit national ?
En effet, la France fut dans son histoire récente une « puissance musulmane » – ne serait-ce que sur le plan démographique. Sommes-nous devenus amnésiques face à ce récit ? Y aurait-il une forme de déni historique à refuser d’inscrire l’islam dans notre récit collectif ?
Le regretté islamologue Mohammed Arkoun, auteur de l’« Histoire de l’Islam en France », avait montré la complexité de 14 siècles de relations entre la France et l’Islam et son imprégnation dans les mentalités culturelles. Il avait souhaité, à cet égard, que son grand œuvre servît de support pédagogique pour tout enseignant désireux de transmettre des connaissances sur la chose islamique. Comment l’Éducation nationale, dont le rôle est fondamental dans la transmission des savoirs auprès de la jeunesse, aborde-t-elle cette question ?
Entre déni historique et débats passionnels, la 16e édition de l’UPD se penche, avec distance, sur la place de l’islam dans le récit national et le roman républicain.

 





En partenariat avec OUMMA, FRANCE MAGHREB2 et RADIO SALAM